• Rencontre avec Julien Dehaene

    «  J’ai attrapé le virus vélo »

    Après avoir fait ses armes au sein du VC Harnes, Julien Dehaene a pris conscience de ses qualités de rouleur avec notamment une belle victoire il y a 3 ans. Sa rencontre avec Fabrice Bastin fut décisive et il décida de rejoindre le Team Méricourt où il se sent comme un poisson dans l’eau. Il compte bien aider son équipe à triompher sur tous les terrains mais aussi d’étoffer son palmarès.

    Dominique Bertout l’a rencontré afin qu’il nous expose son début d’aventure dans le vélo et ses objectifs pour l’avenir.

    D.Bertout : «  Comment se sont passés tes débuts dans le vélo ? »
    J.Dehaene : «  Je suis arrivé dans le vélo en grande partie grâce a mon parrain qui depuis des années pratique le vélo dans un club cyclotouriste ( CC CALAIS). Il m'a initié au vélo et lorsque je suis allé passer une semaine chez lui : là j'ai attrapé le virus vélo! 
    J’ai effectué mes 2 premières années vélo en roulant  seul ou avec des amis de temps en temps puis j'ai décidé de rejoindre un club pour gouter à la compétition. Il y a 6 ans si je me trompe pas, j'intègre le VC Harnes où Charles et Eliane Erouart  qui m’ont beaucoup apporté et m'ont permis de progresser. Voilà en quelques lignes mes débuts dans le vélo! »

    D.Bertout : «  Pourquoi avoir le surnom de Pani Pwoblem ? »
    J.Dehaene : «  Là, c’est la question que je préfère ( rires ). J’aime beaucoup les Antilles, le zouk le rhum. Lorsque mes parents sont allés en Martinique, à leur retour j’ai reçu un cadeau : un teeshirt écrit en grand Pani Pwoblem.  Cela reflète très bien ma façon de vivre, de penser et je pense que peu de personne pourront me contredire. Pour dire, un coéquipier que je ne connaissais pas personnellement avant d'intégrer la Team :  Arnaud D a dit un jour à la course d'Aniche "j'aime bien julien car il a toujours le sourire" en même temps elle est pas belle la vie?  . En gros pour moi, c'est la belle vie toujours cool toujours zen et surtout "Pa Two vit". Donc voila pourquoi j'ai mis ce pseudo et maintenant c'est un surnom que beaucoup de personnes dans mon entourage me donne. »

    D.Bertout : «  Quel a été ton meilleur souvenir sur le vélo ? »
    J.Dehaene : « J’ai pas mal de bons souvenirs et notamment dans la Somme par exemple il y a 3 ans où lors d'une arrivée au sprint Antoine Carvin , James Flament et moi même (tout 3 au VC Harnes) remportons les 3 premières places en 3eme catégorie ufolep. 
    Ma première victoire en ufolep  fut à Vitry en Artois dans la catégorie cadet et enfin en 2010 sous les couleurs de l ESCM à Gondecourt (j’avais laissé un mail a Fabrice comme quoi je ramènerai la 40ème victoire à Gondecourt pour le club. Il me doit toujours le champagne à Anthony Argentino et à moi ) .
    Par contre pour les mauvais souvenirs : ce serait plus de grosses déceptions comme le fait d'être blessé lors de rendez vous important comme les championnats et quelques chutes si proche de l'arrivée. Mais pas de mauvais souvenirs réellement. » 

    D.Bertout : «  Un mot sur ton club et ton Président »
    J.Dehaene : «  le club de Méricourt est une grande famille a n'en pas douter. Il y règne la convivialité avec une très bonne ambiance. Dans l’équipe, nous avons de grands coureurs plein de talents. Maintenant, c’est à nous de garder tout ça. Si on avance tous dans la même direction, tout se passera bien et nous pourrons faire de grandes choses, j'en suis persuadé. Pour tout resituer, j'ai intégré le club suite à la rencontre de Fabrice à décathlon. J'étais avec Antoine Carvin. Nous avons longuement discuté et il nous a proposé d'intégrer la Team ESCM. Etant donné que je désirais changer de club, ce fut la bonne occasion mais aussi me permettre de retrouver Antoine dans le même club.  J’avoue qu’au début, j’avais un peu peur car en voyant les résultats de l’ESCM, je n’étais pas sur d’être à la hauteur. Tout cela s’est très vite dissipé et j’ai intégré l’ESCM qui est une grande famille.
    En ce qui concerne mon Président, Mr Fabrice Bastin : c’est quelqu'un de généreux, prêt à faire n'importe quoi pour ses coureurs et sur le vélo. De plus, c'est un guerrier puissant toujours prêt à se battre comme un diable. J'ai beaucoup de respect pour ce qu'il fait même si beaucoup de coureurs aiment le charrier. Il faudra compter sur lui cette saison! Il va faire mal "le vieux". En tout cas je le remercie encore pour m'avoir permis d'intégrer cette équipe !! »

    D.Bertout : «  Tes objectifs pour 2011 ? »
    J.Dehaene : «  Ce sera tout d’abord de faire gagner la Team. Ensuite sur un point de vue plus personnel, ce sera de réussir au moins une aussi bonne saison que l’année dernière. Je compte bien essayer de ramener le titre de champion régional espoir en FSGT pour succéder à Antoine. Sinon je verrais bien comment s’annonce la saison. On ne peut prévoir à l’avance car elle va être longue. En tout cas, j’espère bien être là pour batailler avec bonne humeur et convivialité avec mes amis cyclistes des autres clubs. Je m’entraine de toute façon pour ça. »

    D.Bertout : «  Tes souhaits pour l’avenir »
    J.Dehaene : «  Je souhaite tout d'abord réussir sur le plan professionnel, réussir ce que j'entreprends et aussi bien sur continuer à être sur mon vélo en bonne santé avec l'escm ! »

    Un jeune espoir bourré de qualités sans aucun doute qui se mettra à la planche pour son équipe mais qui saura saisir les occasions pour obtenir quelques trophées.

     

    Rencontre avec Julien Dehaene Rencontre avec Julien Dehaene Rencontre avec Julien Dehaene
    Rencontre avec Julien Dehaene Rencontre avec Julien Dehaene