• Les championnats du Pas de Calais réussissent à l'ESM

    Arnaud Duhamel fait la passe de 6 

    Quel beau week end qu’ont réalisé les ptits gas de Méricourt. Outre les titres de Thomas Hespel, Jonathan Cousin et Jérome Hu, la grosse sensation est venue d’Arnaud Duhamel qui est venu récolter son 6ème titre d’affilé et ce malgré l’armada biachoise qui entendait bien vaincre en terre Graincouroise. Une belle façon de récolter tous les fruits de son travail et de faire plaisir au Président Bastin.

    Après ce beau trophée, Arnaud Duhamel a bien voulu transmettre ses impressions au reporter Dominique BERTOUT

    D.Bertout : « Arnaud raconte nous un peu cette fabuleuse course et ce 6ème titre. »
    A.Duhamel : « Le départ donné, nous avons fait le 1er tour groupé malgré quelques tentatives sans succès. C’est lors de la 2ème ascension de la côte du stade ( environ 500 m ) qu’un petit groupe de 6 hommes s’installe en tête. Dans ce groupe on retrouve Gregory Arhab (Fourmies), Ludovic Albertini (Tourcoing), David Laleu et François Foulon (Biache), ?? en rouge et blanc (coureur de 2ème cat habituellement) et Laurent Bégliomini (ESC M). 

    Un contre en solitaire : 

    A l’arrière, je décide alors de réagir et place une attaque à mi bosse pour sortir du paquet afin de rentrer sur l’échappée. Ce sera chose faite ( ouf ) ! après une belle poursuite en solo pendant plusieurs kilomètres. A l’amorce du 2ème tour, nous possédons environ 20 sec d’avance sur le peloton. Les biachois espèrent que leur favori Fred Guilbert viendra se joindre à nous. Mais après 2 tours, notre avance est importante et personne ne rentrera d’autant plus que notre groupe se relaye bien.
    A 4 tours de l’arrivée, c’est David Laleu qui tente de sortir dans la bosse du stade mais j’ai l’œil et je le rejoins rapidement. Quelques instants plus tard, c’est Gregory Arhab et Ludovic ALbertini qui placent un contre. Ils parviendront à prendre 100 m avant que Foulon ne fasse lui aussi une tentative. Je ne me laisse pas piéger et je reviens dans son sillage. Etant bien, je décide alors de secouer à mon tour le groupe de 4. Ce sera le coup décisif puisque David Laleu ne pourra nous accompagner. J’ai alors la possibilité de rentrer en solo sur Gregory et Ludovic. Ils feront l’effort de me suivre mais là j’allais vraiment vite ( 67 Km/h environ ) jusque la nationale. De retour sur la nationale, je m’aperçois alors que David Laleu n’arrive pas à rentrer mais que Laurent Begliomini se retrouve intercalé entre les 2 biachois. Je luis fais voir que je l’ai vu et il rentrera quelques instants plus tard.
    A ce moment de la course, il reste 3 tours à effectuer. Dans le groupe de tête, la bonne entente est au rendez-vous et nous met définitivement à l’abri d’un retour des biachois. Dans le dernier tour, nous parvenons à rejoindre les vétérans B et nous filons vers l’arrivée. Sachant que je vais pouvoir glaner un titre, j’informe mes collègues de ne pas disputer le sprint final : à eux de jouer et de se faire plaisir !!!! et ainsi ne pas gêner les vétérans B pour leur final. Bref, je franchis la ligne d’arrivée en grand vainqueur, satisfait d’avoir réalisé une belle partie de manivelles face à une concurrence certaine mais surtout d’avoir pu récolter un titre supplémentaire. Sans prétention aucune.

    Arnaud : un champion au grand coeur

    Enfin un dernier mot pour saluer mon ami Fred Guilbert : j’avais un peu mal au cœur pour lui, car certes nous sommes adversaires mais c’est vraiment un excellent compétiteur et je le respecte beaucoup. Ce sont malheureusement des soucis de dos qui l’ont empêché de s’exprimer durant cette journée. Mais cela dit, je suis persuadé qu’il saura rebondir prochainement et nous épater !! 
    Je terminerai ce commentaire en soulignant que l’ESCM a réalisé une très belle journée avec notamment les 2 triplés : séniors A et vétérans A. Et puis 4 champions dans le club, c’est pas mal, non ?

    D.Bertout : « Aprésent, quels sont tes ambitions ? »
    A.Duhamel : « Eh bien, je vais continuer sur ma lancée avec le régional dimanche prochain à Bousies et j’ai postulé pour représenter le comité Nord/Pas de Calais lors de France. A suivre !!!

    Un véritable champion au grand cœur qui ne manquera de nous éblouir lors des prochaines courses. N’en doutons pas qu’avec le travail et la motivation, les résultats seront au rendez-vous.

     

    Duhamel fait la passe de 6 Duhamel fait la passe de 6 Duhamel fait la passe de 6
    Duhamel fait la passe de 6 Duhamel fait la passe de 6